• Accueil
  • > INTERNET
  • > De nouvelles extensions en 2008, des IDN dès la fin 2007

De nouvelles extensions en 2008, des IDN dès la fin 2007

Posté par BAUDOUIN SCHOMBE le 30 avril 2008

De nouvelles extensions en 2008, des IDN dès la fin 2007 dans INTERNET p
p dans INTERNET
p p
La deuxième réunion ICANN de l’année vient de se terminer. Le régulateur annonce des avancés importantes sur des dossiers comme le déploiement des noms à caractères accentués ou locaux.
p
p  
p Plus de 1000 personnes, plus de 115 pays représentés, la réunion de l’ICANN qui a eu lieu à San Juan la semaine dernière a battu tous les records de participation. 

Et d’après le PDG Paul Twomey, elle a aussi permis de progresser sur plusieurs fronts.

« Grâce au travail réalisé à San Juan, nous pourrions voir de nouvelles extensions lancées à la mi-2008, » explique Paul Twomey. « Par ailleurs, sur la question des IDN, nous pouvons espérer une mise en production de notre programme d’évaluation dès novembre de cette année. »

La première étape de ce programme sera l’activation des IDN au niveau de la racine de l’Internet, ce qui en théorie devrait les rendre utilisables partout dans le monde.

Pénurie d’adresses Internet

Lors de cette réunion, l’ICANN a également insisté sur le danger d’une pénurie des adresses Internet de type IPv4. « Cette pénurie devrait intervenir dans quelques années, » a souligné Vint Cerf, président du Conseil d’administration de l’ICANN. « Les gens doivent absolument comprendre que la future croissance de l’Internet dépendra du déploiement et des investissements réalisés dans les adresses de type IPv6. »

Chaque appareil connecté à l’Internet nécessitant sa propre adresse IP, les adresses IPv4 ne peuvent plus répondre à la demande exponentielle accompagnant l’incroyable essor du Web. A l’image du passage de nos numéros de téléphone à 10 chiffres vécu en France il y a quelques années, les techniciens de l’Internet ont donc dû trouver un moyen de proposer une plus grande quantité d’adresses.

La réponse : le standard IPv6, soit des adresses long de 16 octets ou 128 bits, contre les 4 octets ou 32 bits des actuels IPv4.

Des sites Internet existent déjà pour savoir à quelle date il ne devrait plus y avoir d’adresses IPv4 de disponibles.

Laisser un commentaire

 

LE CMV |
LES ANCIENS DU CHAMPS DE CL... |
Bienvenue chez moi ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | consensus
| presseecrite
| lesjournalistes