Appel aux gouvernements à ratifier la convention sur le travail domestique

Posté par BAUDOUIN SCHOMBE le 18 juillet 2011

Published on Fri, 2011-07-15 08:31

Source: Social Watch

Des participants de l’Assemblée Mondiale de Social Watch qui se tient  cette semaine à Manille ont demandé expressément aux gouvernements de ratifier la Convention 189 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en défense des travailleurs, hommes et femmes,  domestiques, approuvée en juin.

Les délégués ont manifesté leur soutien à la Convention dans un atelier sur les migrations achevé mercredi.

Ce traité, qui bénéficie au moins à 100 millions travailleurs domestiques partout dans le monde, leur reconnaît les mêmes droits de travail qu’au reste des travailleurs : journées d’extension raisonnable, repos au moins de 24 heures consécutives par semaine, limites au paiement en épices, information claire dans les termes et conditions de l’emploi, liberté d’association et droit à la négociation collective.

La norme a été approuvée par 396 votes à faveur, 16  contre et 63 abstentions, et devra être ratifiée par les autorités des pays pour avoir force de loi.

« Nous recommandons une campagne au niveau national et régional pour ratifier » la Convention, a dit l’organisateur de l’atelier sur les migrations, Wahyu Susilo, d’Indonésie, du Forum International d’ONG sur le Développement en Indonésie (INFID).

Dans l’atelier on a aussi analysé la situation des travailleurs migrants dans le Golfe et ceux qui ont parti de Somalie, du Cambodge et l’Afghanistan vers d’autres pays après les guerres civiles qui les ont détruit.

On a aussi abordé des questions économiques et de genre autour de ces problèmes, a ajouté Susilo.

Agnes Matienzo, du Forum de Migrants en Asie (FMA), a postulé une initiative mondiale pour présenter la Convention 189 aux travailleurs et domestiques pour qu’ils soient au courant de son existence.

L’OIT l’  a eu besoin de six années pour approuver la conventiom, ce qui laisse en preuves les résistances des autorités nationales à traiter l’affaire, a rappelé le coordinateur régional du FMA, William Gois.

« Nous pourrions identifier des membres de Social Watch  qui se consacrent à montrer aux travailleurs ses droits, et même  aux migrants et a leurs familles », a dit Abdul Kadir Khalif Sh. Yusuf, de l’Organisation Somalienne pour le Développement d’Activités Communautaires (SOCON).

Le déplacement forcé de personnes est une pratique qui devrait aussi être évaluée, et le droit de migrer et de s’installer de toute personne dans le lieu qu’elle souhaite devrait être respectée, avait indiqué dans une conférence de presse précédente le coordinateur mondial de Social Watch Social, Robert Bissio.

Laisser un commentaire

 

LE CMV |
LES ANCIENS DU CHAMPS DE CL... |
Bienvenue chez moi ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | consensus
| presseecrite
| lesjournalistes